Casablanca: Le bébé enlevé dans l’hôpital El Harouchi retrouvé sain et sauf

Casablanca: Le bébé enlevé dans l’hôpital El Harouchi retrouvé sain et sauf

Le rapt d’un bébé le 20 septembre dans l'hôpital Harouchi a déclenché la mobilisation de la police et de sa famille. Sa ravisseuse reste introuvable mais le bébé est sain et sauf.

Par

Crédit : DR

Heureux dénouement dans l’affaire d’un bébé enlevé à l’hôpital El Harrouchi à Casablanca. La ravisseuse présumée du nouveau-né l’aurait abandonné près de l’ambassade russe à Hay Ennakhil à Rabat, a annoncé ce 28 septembre une source proche de la famille à la chaîne 2M. Le bébé, une petite fille, a été retrouvé en bonne santé avant d’être confié à l’association Maison d’enfants Lalla Hasnaa. L’enfant sera examiné dans les locaux de l’association avant d’être remis à ses parents, affirme 2M.

« L’expertise génétique pratiquée sur le bébé et les tests ADN ont relevé sans équivoque qu’il s’agit bien de la petite fille dont les parents ont porté plainte pour enlèvement de l’hôpital Harouchi », souligne la DGSN dans un communiqué relayé par la MAP.

Dès sa disparition, une vaste opération de recherche avait été déclenchée pour retrouver le bébé. Une femme « âgée de 30 à 35 ans, avec une corpulence normale » et « vêtue d’un blouson blanc et ne faisant pas partie de l’équipe médicale s’est emparé du bébé avant de disparaître », avait affirmé le père dans des propos relayés par plusieurs médias.

« Je veux ma fille, je veux la récupérer, cet hôpital n’est pas sécurisé, ils ont élevé mon bébé devant mes yeux […] Je veux revoir ma fille. Une femme inconnue a dû se rendre dans la maternité lors des heures de visite, puis elle a dû se dissimuler » a déclaré, effondré, le père du bébé à Chouftv, au moment des faits.

Aucune information n’a, pour le moment, filtré sur l’identité de la ravisseuse ou sur le possible mobile de l’enlèvement.

Le ministère de la Santé avait précisé dans un communiqué daté du 21 septembre que la grand-mère du nouveau-né a déclaré qu’après « l’achèvement des démarches nécessaires pour la sortie de la maman et de son enfant », et alors que la famille venait de quitter la maternité, mercredi [20 septembre], une femme, « dont l’identité est inconnue », l’a entraînée au jardin de l’hôpital, lui faisant croire « que des analyses doivent être effectuées et lui a demandé de lui remettre le nourrisson et de revenir à la maternité. »

La grand-mère du nourrisson, sans douter de rien, a confié le bébé à cette femme, avant de se rendre compte de la disparition de la femme et du nourrisson. Le personnel de la maternité, qui avait constaté l’absence du bébé, « a alerté les services de sécurité qui se sont rendus sur place pour entamer les premières investigations », avait souligne la communiqué.

Les sources de 2M ont confirmé que « la ravisseuse a abandonné le bébé de peur qu’elle soit découverte, après que la police eut réduit le périmètre de recherche. »

article suivant

L'écrivain et réalisateur franco-afghan Atiq Rahimi fait son cinéma

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.