Trois incendies de forêt se poursuivent dans le nord

Trois incendies ravagent actuellement des forêts du nord du pays. La forte chaleur et les vents violents rendent difficiles les interventions.

Par

Photo d'illustration. Crédit : Sandid/Pixabay.

Des feux de forêts ravagent le nord du pays. Il s’agit de trois incendies, nous précise Abdelaziz Hajjaji, Directeur régional des Eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Rif. L’un s’est déclaré le 7 août au soir dans la forêt de chênes-lièges de Boujdiane, dans la province de Larache. Toujours dans la même province, un autre a débuté le 8 août dans l’après-midi dans la localité de Khémis Sahel, qui abrite des pins. Puis le troisième ravage la localité de Jbel Lahbib, dépendant de la province de Tétouan. Ces feux de forêt ont même eu pour résultat le blocage de la circulation des trains vers Tanger.

Lire aussi : Feu dans une forêt: Le trafic des trains vers Tanger suspendu

Abdelaziz Hajjaji préfère ne pas se prononcer sur la superficie déjà ravagée,en expliquant qu’il faut attendre les informations GPS. Le responsable précise que la durée du feu ne présage pas forcément de son ampleur : « le feu peut durer longtemps sur un massif sans progresser », explique-t-il. Cela dépend du relief (le feu se ravage moins vite quand il est plat) et des conditions climatiques.

Conditions climatiques (forte chaleur et vents violents) qui, ajoutées à la présence de terrains accidentés, ont rendu difficiles les interventions, indique notre source. Les autorités poursuivent donc leur combat contre le feu : gendarmerie royale, protection civile, forces auxiliaires, et Canadair (avion bombardier d’eau) sont mobilisés.

Chaque année, près de 3 000 hectares de forêts en moyenne sont ravagés par le feu (chiffres de 1960-2009), d’après le Haut commissariat aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

article suivant

L’état d’urgence prolongé jusqu’au 10 août