La délégation marocaine aux J.O espère la libération de Saâda dans « deux ou trois jours »

Pour Nourredine Ben Abdennebi, le chef de la délégation marocaine aux Jeux olympiques, le boxeur est « innocent ».

Par

Hassan Saada crédit AFP

Hassan Saâda est toujours en détention provisoire. C’est ce qu’affirme le chef de la délégation marocaine aux Jeux olympiques, Nourredine Ben Abdennebi, qui nous indique également que « l’avocat de la délégation est en train de faire les démarches nécessaires pour le libérer ». À titre personnel, le responsable de la délégation estime que le boxeur, soupçonné de harcèlement sexuel, est « innocent ».

Le responsable espère que l’athlète sera libéré « dans les deux ou trois  jours ». On notera néanmoins que dans un communiqué relayé par l’agence de presse AFP, la police brésilienne avait indiqué, le 5 août, que Saâda a été placé « en détention provisoire pour quinze jours ».

Dans un communiqué publié le 6 août, la Fédération royale marocaine de boxe estimait que « tout accusé est présumé innocent jusqu’à ce que le délit soit prouvé ». Et d’ajouter que le boxeur marocain « déclare sur l’honneur que le personnel d’entretien est passé et a demandé des pin’s qui leur ont été offerts et qu’il ne comprend pas les faits reprochés ». Suite à son arrestation, le boxeur a dû déclarer forfait pour son combat qui avait eu lieu le 7 août.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre