Obama réduit la peine de prison d’un nombre record de consommateurs de crack

Barack Obama a commuté la peine de 214 détenus. Un record historique qui profite en majorité à des consommateurs de crack.

Par

Barack Obama a accordé le 3 août des commutations de peine à 214 détenus, a annoncé la Maison-Blanche. La présidence américaine précise qu’il s’agit d’un nombre record de commutations présidentielles en une seule journée depuis au moins 1900.

Au total, le président américain a accordé 562 commutations de peine depuis le début de sa présidence, soit plus que le nombre cumulé accordé par ses neuf prédécesseurs. Barack Obama s’emploie à réformer le système judiciaire américain pour réduire le nombre de personnes purgeant de longues peines ou des peines de réclusion à perpétuité liées aux stupéfiants. C’est l’un des rares domaines où le président américain a reçu le soutien d’élus républicains.

La plupart des 214 individus concernés purgent des peines liées à des infractions relatives à la cocaïne sous forme de crack et n’ont pas été condamnés pour violence. Pendant des années, les auteurs de ces infractions écopaient de peines plus lourdes que ceux liés à la cocaïne sous forme de poudre, ce qui est jugé discriminatoire à l’encontre des minorités et des populations les plus pauvres.

Lire aussi : Grâce royale: une réforme qui peine à convaincre

Lire aussi : Pourquoi Michelle Obama s’intéresse-t-elle à l’éducation des filles au Maroc ?

article suivant

Maroc-Israël : 22 millions de dollars de drones kamikazes pour les FAR