Une conférence du PAM interdite à Béni Bouayach

Le parti affirme pourtant avoir reçu une autorisation préalable de la part des autorités de Beni Bouayach pour la tenue de cet événement. 

Par

Mohamed Hassad
Mohamed Hassad, ministre de l'Education nationale. Photo : DR

Tensions en vue entre le PAM et l’Intérieur ? Les autorités locales de Beni Bouayach ont interdit, le 30 juin, une conférence du PAM consacrée à « la social-démocratie et au moyen de relever le niveau de la pratique politique au Maroc » que devait animer Aziz Benazzouz membre du bureau politique du parti dirigé par Ilyas El Omari.

Une interdiction « non-justifiée  » selon le PAM qui avait reçu une autorisation préalable de ces mêmes autorités à en croire un communiqué publié par le parti au tracteur du 30 juin. Dans le même texte, le parti affirme « son intention de faire face à toutes les tentatives qui ont pour but de porter atteinte au parti  ».

Le PAM n’est pas le premier parti à voir l’un de ses meeting interdit par les autorités cette année. Entre les mois de mars et mai, le PJD s’est vu interdire trois meetings. Des meetings où participaient notamment le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, ainsi que l’ancien ministre des Affaires étrangères Saadeddine El Othmani.

article suivant

17 personnes interpellées suite à un incident dans un marché de poisson de Tétouan

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.