Dialogue social : Nouveau round entre le gouvernement et les syndicats

Les syndicats comptent réitérer leur demande concernant la hausse des salaires des fonctionnaires.

Par

Les pistes de réforme des retraites opposent Miloudi Moukharik (à d.) et Abdelilah Benkirane. Crédit: Yassine Toumi
Miloudi Moukharik et Abdelilah Benkirane. Crédit: Yassine Toumi

Un nouveau round entre les syndicats et le gouvernement aura lieu le 27 avril suite à l’échec des négociations entre les deux parties lors de leur rencontre du 25 avril. Les propositions du gouvernement ne semblent pas encore convaincre les syndicats. «Nous avons cru que le gouvernement allait répondre à nos revendications concernant la hausse des salaires des fonctionnaires et la réforme des retraites. Lui, [le gouvernement, ndlr], a axé les discussions sur la hausse des indemnités familiales pour les familles ayant de un à trois enfants», nous explique Abderrahmane Azzouzi, secrétaire général de la FDT.

Sur la question de la hausse des salaires de 600 dirhams proposés par les syndicats, Azzouzi nous affirme que «lors de la réunion, le représentant du gouvernement a qualifié cette mesure d’impossible pour le moment». Quant à la réunion qui aura lieu le 27 avril, le secrétaire général de la FDT nous déclare que «les syndicats camperont sur leurs positions dans la mesure où ce sont des revendications justes.» 

Lire aussi : Syndicats et gouvernement reprennent (timidement) le dialogue social

 

article suivant

OCP : résultat d'exploitation en très forte hausse au premier semestre