COP22 : GL Event appelée à revoir son offre financière, jugée “excessive”

Seul en lice pour l'organisation de la COP22 en novembre prochain, GL Event est appelé à revoir son offre financière “jugée excessive”.

Par

Alors que tout le monde prenait GL Event comme adjudicataire du marché de l’organisation de la COP22 prévue en novembre, un communication du comité de pilotage a tenu à mettre les choses au point.

C’est sur la page Facebook de la COP22 et son compte Twitter que l’on apprend que «l’offre financière de  “GL Event” est jugée excessive par rapport à l’estimation effectuée par le maître d’ouvrage.»

Des négociations ont été donc entamées avec le groupement. Elles portent sur “les montants des prestations”, nous apprenons de la même source.

Rappelons que le groupement composé de GL Event – Publics – Capital Events est resté seul en lice pour l’aménagement et l’équipement du village de la COP22 à l’issue d’une réunion tenue le 25 mars par la commission du ministère de l’Intérieur. Après l’examen administratif, les deux autres groupement mené par Richard Attias et Neila Tazi ainsi que celui de l’agence Avant-Scène et partenaires ont été écartés pour «insuffisance de références, car ils ne répondent pas aux critères d’appréciation du cahier de charges».

Lire aussi : COP22 : le comité de pilotage affirme être “transparent”