Chekkouri, le "Marocain de Guantanamo", n'est pas poursuivi selon la loi antiterroriste

Chekkouri, le "Marocain de Guantanamo", n'est pas poursuivi selon la loi antiterroriste

Telquel.ma s'est entretenu avec l'avocat de Younes Chekkouri, le citoyen marocain libéré de Guantánamo en septembre dernier et placé en détention au Maroc à son arrivée.

Par

Younes Chekkouri. Crédit: DR
Younes Chekkouri. Crédit: DR

Le 9 février, Younes Chekkouri, sorti en septembre 2015 de la prison américaine de Guantanamo, après quatorze ans de détention, passera devant un juge marocain pour une audience. Il est accusé de porter atteinte  à la sécurité intérieure de l’État. Son avocat marocain fait le point.

Telquel.ma: Younes Chekkouri a t-il opéré une révision idéologique ?

Khalil Idrissi: Il n’en a pas besoin, il n’a jamais été partisan de la violence. Son voyage au Pakistan dans les années 1990, qui a intrigué les services de sécurité, était d’ordre humanitaire.

Ses conditions de détention sont elles bonnes ?

Elles sont très normales.

Pensez-vous que l’augmentation du risque terroriste contribue à rendre plus compliqué votre travail en faveur de votre client ?

Non. Chekkouri a été arrêté avant même les attentats de 2003 à Casablanca, il n’a aucune relation avec les réseaux qui inquiètent aujourd’hui. Six agences fédérales américaines, dont le FBI et le Département de la défense, ont déclaré que Chekkouri ne pose aucune menace pour les États-Unis ou tout autre pays. Mais je trouve contradictoire qu’après avoir retiré toutes les charges qui pèsent contre lui, les Américains l’aient transféré au Maroc dans un avion militaire et dans des conditions qui sous-entendaient qu’il est un criminel dangereux.

On évoque pourtant souvent sa proximité avec Nouredine Nafia, accusé d’être membre du Groupe islamique combattant marocain (GICM)…

C’est son beau-frère. Les Américains ont été très clairs sur ce point : mon client n’a rien à voir avec le GICM. Il faut noter que son instruction au Maroc ne se déroule pas dans le cadre de la loi antiterroriste. Je suis confiant.

 

article suivant

Affaire Touria : le semsar, deux policiers et un autre suspect devant la justice

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.