Affrontements entre étudiants : un mort et quatre arrestations

Des affrontements entre étudiants amazighs et sahraouis à Marrakech et à Agadir ont provoqué la mort d'une personne.

Par

Le 23 janvier, des affrontements opposants étudiants amazighs et sahraouis ont eu lieu dans la cité universitaire de Marrakech.  Quatre personnes ont été blessées parmi lesquelles une grièvement. « Ce sont des affrontements entre les étudiants amazighs et sahraouis. Les blessés sont des étudiants amazighs. Ces affrontements sont purement criminels et n’ont rien à voir avec une action militante ou politique » explique Mohamed Arbib, membre de la section de Marrakech de l’Association marocaine des droits humains (AMDH). Douze personnes sont recherchées dans le cadre de ces affrontements selon le membre de l’AMDH qui précise que les affrontements entre étudiants ont lieu de manière régulière.

La  police judiciaire indique que quatre personnes ont été arrêtées pour leur implication présumée dans l’agression d’un agent de sécurité qui est dans un état comateux et suit des soins intensifs dans un hôpital provincial. Ces étudiants qui poursuivent leurs études à l’université Ibn Zohr à Agadir se sont déplacés pour soutenir une faction estudiantine à Marrakech.

À Agadir justement, des affrontements  dans la cité universitaire d’Agadir  ont provoqué la mort d’une personne le 20 janvier.  Selon les autorités, cette personne ne résidait pas dans la cite universitaire et n’étudiait pas à l’université Ibn Zohr.

article suivant

Essaouira mise sur une relance créative et volontariste