Rabat : Plusieurs centaines de personnes manifestent en soutien aux enseignants stagiaires

Des élus étaient présents lors du sit-in organisé en solidarité des enseignants stagiaires évacués violemment lors de leurs dernières manifestations.

Par

Crédit : Rachid Tnioumi.

Le 10 janvier à 18 heures, entre 400 et 500 personnes se sont rassemblées devant le parlement pour un sit-in de solidarité aux enseignants stagiaires. L’intitulé exact de l’événement sur la page Facebook le relayant était : « manifestation populaire de solidarité avec les enseignants stagiaires sauvagement réprimés par les autorités ».

Aucun incident ou accrochage avec les forces de l’ordre n’a eu lieu. Des militants du 20 février, d’associations des droits de l’Homme ainsi que des élus (Istiqlal, USFP et PJD notamment) étaient présents.

Ce rassemblement était organisé trois jours après la dispersion par la violence d’enseignants stagiaires manifestants à Marrakech, Inzegane et Casablanca.

Dans un communiqué datant du 9 janvier, le ministère de l’Intérieur est revenu sur les événements. Le ministère y précise que les étudiants ont été « légèrement blessés », que certains ont fait semblant de s’évanouir, et martèle surtout à plusieurs reprises que ces manifestations n’étaient pas autorisées et que les organisateurs en avaient d’ailleurs été informés. D’un autre côté, selon le site d’informations Ahdath, le directeur de la Direction générale de la sureté nationale (DGSN) a ordonné l’ouverture d’une enquête.

Crédit : Rachid Tniouni.

Crédit : Rachid Tniouni.

Crédit : Rachid Tniouni.

Crédit : Rachid Tniouni.

Crédit : Rachid Tniouni.

Crédit : Rachid Tniouni.

 

 

article suivant

En conflit avec ses pilotes, la RAM annonce l’annulation de 10 vols

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.