Manifestations à Tanger: L'Intérieur interpelle Amendis sur sa gestion

Le ministère de l'intérieur a décidé de créer une cellule à Tanger pour contrôler l'application de mesures afin d'éviter les factures excessives d'eau et d'électricité.

Par

Manifestations contre Amendis à Tanger le samedi 31 novembre.

Le chef du gouvernement ainsi que le ministre de l’Intérieur se sont rendus le 1er novembre à Tanger afin d’essayer de trouver des solutions pour la cherté des factures d’eau et d’électricité. Après une réunion avec les conseillers de la ville, le ministère de l’Intérieur a décidé de créer une cellule pour contrôler le système de facturation. De même, il demande à la société chargée de l’eau et de l’électricité Amendis d’améliorer son service et revoir son système afin de ne pas tomber dans les mêmes erreurs qui ont provoqué la colère des citoyens. Enfin, le ministère promet de créer plusieurs commissions dans les différents arrondissements de la ville qui auront pour tâche d’accueillir les plaintes des citoyens.

Lire aussi : Tanger/Amendis : Faut-il revenir à la gestion publique pour l’eau et l’électricité?

Lire aussi : Tanger: Le PAM demande la résiliation du contrat avec Amendis

article suivant

Pass vaccinal obligatoire : pourquoi la communauté scientifique est divisée