Maâti Monjib arrête sa grève de la faim

Maâti Mounjib arrête sa grève de la faim

La décision de fermeture des frontières qui frappait Maâti Mounjib a été suspendue ce 29 octobre. L'historien arrête sa grève de la faim.

Par

Après 23 jours de grève de la faim pour protester contre l’interdiction de quitter le territoire qui le frappait, le militant et historien Maâti Mounjib a finalement eu gain de cause sur ce point et a décidé d’arrêter sa grève.

«La décision de fermeture des frontières a été suspendue et Maâti Mounjib a finalement bu ses premières gouttes de lait», nous confie Souleimane Raissouni, coordinateur du comité de soutien de Maâti Mounjib. Celui-ci indique toutefois que «l’état de santé de Mounjib est difficile et qu’il n’a pas repris toutes ses forces dans la mesure où il est diabétique». 

Pour rappel, Maâti Monjib a été interdit de quitter le territoire le 7 octobre alors qu’il voulait se rendre à une conférence en Norvège. L’interdiction de quitter le territoire fait suite à une enquête concernant de présumées irrégularités financières dans la gestion du centre Ibn Rochd.

Lire aussi : L’affaire Maâti Monjib dépasse les frontières du Maroc

Lire aussi : Six personnalités politiques soutiennent Maâti Monjib

Lire aussi : Série d’interrogatoires sur des formations « StoryMaker »

article suivant

Genève III sera “un tournant”... ou le Maroc n'y retournera pas

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.