Lahcen Haddad veut des toilettes publiques dans les villes touristiques

Le ministre du Tourisme réclame également la mise en place de kiosques d’informations, d’une signalétique en plusieurs langues et de connexions WiFi gratuites dans les villes touristiques.

Par

Lahcen Haddad
Crédit : Yassine Toumi

Le ministre du Tourisme Lahcen Haddad attend beaucoup des nouveaux maires de villes pour booster le secteur  touristique. Le ministre, qui s’exprimait le 17 octobre lors de la cérémonie  de remise de la certification  Hotelcert International  décernée à l’hôtel  le Grand Mogador de Tanger, a énuméré les quatre chantiers importants sur lesquelles doivent se pencher les nouveaux élus.

Le premier concerne les toilettes publiques dans les villes.« Je veux qu’un maire de ville s’occupe d’une chose qui est très importante : les toilettes publiques. Elles n’existent  pas dans nos villes. Je suis en contact avec les maires de ville et je leur ai fait savoir qu’on a besoin de toilettes publiques à Jemaa el Fna à Marrakech,  à Fès, à Rabat et dans les autres villes touristiques du pays » a déclaré Lahcen Haddad.

Lire aussi : 9 % des Marocains n’ont pas accès aux toilettes

Le ministre réclame également des kiosques d’informations gérés par les communes. « C’est important d’avoir des kiosques d’information gérés par les élus.  Nous avons une petite expérience avec la mairie d’Agadir qui n’a pas marché  parce qu’ils n’ont pas mis les ressources humaines [nécessaires] pour gérer ces kiosques. Maintenant ils sont prêts à le faire » a-t-il avancé.

Les deux autres chantiers mentionnés par Haddad concernent la signalétique  avec « des panneaux d’indications en français, en anglais, en arabe et en espagnol », mais aussi le réseau WiFi dans les villes.

« Nous avons besoin de villes intelligentes, des villes connectées avec des réseaux Wi-Fi presque libres partout » qui permettront d’avoir  « accès  à des informations » relatives aux villes et leur histoire a ajouté le ministre.

La gestion de ville n’a pas de couleur politique

Selon Lahcen Haddad une réunion avec les maires est prévue lors d’un congrès du tourisme urbain à Marrakech qui se tiendra « très bientôt ». « Je suis en train de mettre en place une charte pour les villes touristiques », a-t-il souligné

Le ministre a également précisé lors de son intervention que «  la gestion de villes  n’a pas de couleur politique ». « Nous avons des orientations générales par rapport à des questions importantes. Le tourisme est un pilier important au Maroc et tous les partis politiques le reconnaissent »

 

article suivant

Deux réseaux de trafic de migrants mineurs marocains démantelés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.