Le Maroc remet la main à la poche pour le Complexe Moulay Abdellah

Les travaux de rénovation du complexe Moulay Abdellah, entamés en 2014, se prolongeront jusqu’en mars 2016. Des travaux supplémentaires pour l’engazonnement et le système de drainage sont prévus.

Par

La pelouse a été entièrement submergée d'eau. Crédit : DR

Un peu moins d’un an après le « scandale de la raclette »  durant la Coupe du monde des clubs qui s’est tenue au Maroc en décembre 2014, le complexe sportif Moulay Abdellah n’est toujours pas prêt. C’est du moins ce que l’on retient d’un communiqué conjoint des ministères de la Jeunesse et des sports et de l’Équipement. Des travaux supplémentaires, dont la mise à niveau du gazon, sont estimés à 1,5 million de dirhams par les deux ministères.

Nouvelle pelouse pour le Complexe

Le document publié par les ministères de Aziz Rebbah et Mohand Laenser présente les conclusions issues des « réunions de chantier […] tenues par la commission technique conjointe ». Selon ses conclusions, le système d’engazonnement et de drainage, qui avaient tant fait débat durant la Coupe du monde des clubs 2014, seront remplacés par un « nouveau système doté d’un substrat élaboré in situ et un gazon semé ». En clair, il s’agit d’un nouveau système de support pour le gazon.

Un bureau de contrôle et deux laboratoires seront chargés de la supervision des travaux. Le bureau de contrôle Socotec sera chargé du « contrôle technique des travaux et de l’octroi des certificats de conformité des différentes installations techniques aux exigences normatives et de sécurité ».  Le laboratoire LPEE sera quant à lui chargé de la « mission de contrôle de la qualité des travaux et des matériaux » ainsi que des «  tests et essais de réception des prestations exécutés selon les règles du bâtiment ». Enfin, le laboratoire Labosport  sera responsable des « missions d’assistance technique, de contrôle et de réception des travaux de reprise de l’engazonnement de l’aire de jeu du stade ».

Fin des travaux en 2016

Dans leur communiqué, les ministres de la Jeunesse et des sports et de l’Équipement annoncent que les travaux liés au bâtiment, notamment la plomberie, l’électricité ou la peinture, « sont en cours de réalisation ». Les travaux d’engazonnement du complexe seront, quant à eux, terminés en mars 2016. Un retard est envisageable si les « conditions climatologiques défavorables » ne permettent pas « la poursuite des travaux pendant la saison hivernale ».

Enfin, l’exécution des travaux se fera « dans le cadre des marchés déjà passés au titre de l’année 2014 » qui ont, pour rappel, coûté 220 millions de dirhams.  Le Complexe sportif Moulay Abdellah avait accueilli le match de Coupe du monde des clubs opposant Cruz Azul aux Sydney Wanderers. Un match qui s’était joué sur une pelouse complètement inondée à cause de l’absence d’un système de drainage qui aurait dû être installé durant la rénovation du stade.  Le match opposant le Real Madrid à Cruz Azul, qui devait se tenir à Rabat, avait été déplacé à Marrakech suite à l’inondation de la pelouse.  Le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, avait été demis de ses fonctions par le roi Mohammed VI suite au « scandale de la raclette ».

article suivant

Le Maroc autorise d'urgence le vaccin chinois Sinopharm