Elections: les 12 nouveaux présidents de régions passés à la loupe

Les 12 nouveaux présidents des conseils régionaux du royaume sont connus. Le PAM, dont les représentants présideront cinq régions, en sort grand vainqueur.

Par et

Les conseillers régionaux, élus lors du scrutin du 4 septembre, ont désigné lundi 14 septembre les présidents des régions.

Sur les 12 régions du royaume, selon le nouveaux découpage, cinq seront dirigés par des membres du Parti authenticité et modernité (PAM). Le parti du tracteur est suivi du PJD (Parti de la justice et du développement, deux régions), du RNI (Rassemblement national des indépendants, deux régions) et de l’Istiqlal (deux régions).  Le MP (Mouvement populaire) a été désigné à la tête d’une seule région.

On notera que le PPS (Parti du progrès et du socialisme), qui fait partie de la majorité gouvernementale, ne dirigera aucune région. C’est également le cas du troisième parti de l’opposition, l’USFP (Union socialiste forces populaires). Aucune femme n’a été élue à la tête des conseils régionaux.

Beni Mellal- Khenifra 

Partis-FIN_04

Contre toute attente, c’est le PAMiste, Brahim Moujahid qui a été désigné en tant que président de la région Beni-Mellal Khenifra alors que le représentant du MP, Mehdi Atmoune faisait figure de favori. 

Casablanca-Settat

Partis-FIN_01

Le secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, présidera aux destinées de la région Casablanca-Settat pour les quatre prochaines années. Bakkoury, qui est ingénieur de formation, a été désigné  au poste de secrétaire général du parti au tracteur en 2012. Après avoir occupé le poste de directeur général de la CDG entre 2001 et 2009, le leader du parti au tracteur dirige, depuis le 30 décembre 2009, l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN).

Dakhla- Oued Daheb

Partis-FIN_12Yanja El Khattat a été désigné à 18 voix contre 15 nouveau président du conseil régional de Dakhla – Oued Daheb. Le représentant du RNI faisait face à la seule candidate féminine au poste de président du conseil régional, la PAMiste Mouna Chagaf.

Draa- Tafilalet

Partis-FIN_07L’ancien ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, Habib Choubani, a été désigné président de la région Draa-Tafilalet. Le fiancé de Soumia Benkhaldoun, qui est député d’Errachidia depuis les élections législatives de 2002, a obtenu 24 voix contre 18 pour l’Istiqlalien Mohamed Ansari.

Fès- Meknès 

Partis-FIN_17Le secrétaire général du MP, Mohand Laenser, sera le président du conseil régional de la région Fès- Meknès pour ce qui devrait être, de son propre aveu, son « dernier mandat politique ». Le leader du parti au blé a obtenu 43 voix sur 69 lors d’élections qui ont été marquées par l’absence du secrétaire général de l’Istiqlal, Hamid Chabat, et de tous les istiqlaliens désignés au conseil régional.  Par respect pour le non cumul des mandats, un nouveau ministre de la Jeunesse et des sports devrait être désigné par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.

Lire aussi: A Fès, les élections locales pourraient avoir un impact national

Guelmim-Oued Noun 

Partis-FIN_06 (2)

 

Le représentant du RNI, Abderrahim Bouaida, a été élu  à la tête du conseil régional de la région Guelmim-Oued Noun où sa famille est très influente.

Marrakech- Safi

Partis-FIN_10Le candidat du PAM, Ahmed Akhchichine sera le président de la région Marrakech-Safi. Avant sa candidature aux élections, le représentant du parti au tracteur a été ministre de l’Éducation nationale dans le gouvernement d’Abbas El Fassi. Il est l’un des membres fondateurs du PAM dont il était le secrétaire général adjoint. Son élection n’est pas une surprise, dans la mesure où il était seul en lice.

Oriental 

Partis-FIN_11

Abdenbi Bioui est le nouveau président du conseil régional de l’Oriental. Cet homme d’affaires est « connu pour son mécénat et travail associatif » selon nos confrères de L’Économiste. Il est député depuis 2011.

Rabat- Salé- Kénitra

Partis-FIN_14

Le conseil régional de la région Rabat – Salé – Kenitra sera présidé par le PJDiste Abdessamad Sekkal. L’un des (nombreux) chargés de l’organisation du parti de la lampe est également directeur du pôle urbanisme et architecture à l’Agence pour l’Aménagement de la vallée du Bouregreg. Sekkal a obtenu 49 voix contre 25 pour son concurrent de l’UC, Omar Bahraoui.

Souss-Massa

Partis-FIN_13Le président sortant du conseil de la région Souss-Massa-Draa, Brahim Hafidi présidera le conseil régional de la nouvelle région Souss-Massa. Proche d’Aziz Akhannouch qu’il l’aurait appuyé auprès du chef du gouvernement, selon plusieurs médias,  Hafidi est également directeur général de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier. Hafidi a fait ses débuts en politique en 2009, tête de liste à la commune d’Oued Essafaa à Chtouka-Aït Baha.

Tanger- Tétouan

Partis-FIN_16

Le secrétaire général adjoint du PAM et bientôt patron de presse, Ilyas El Omari, prendra désormais aussi la casquette de président de la région Tanger-Tétouan. Vainqueur face au PJDiste Saïd Khairoune, Ilyas El Omari arrache une victoire sur le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui l’avait attaqué lors de la campagne électorale.

article suivant

Casablanca : réouverture des écoles à partir du 5 octobre, et prolongation des mesures restrictives