Le PJD souhaite prolonger la durée des congés maternité

Une proposition de loi vient d’être déposée par le PJD pour porter le congé maternité à 16 semaines au lieu de 14.

Par

Le groupe parlementaire du PJD vient d’émettre une proposition pour amender et compléter l’article 46 de la loi 50.05 relative à la fonction publique. Cette proposition, émise par la députée PJD à la chambre des représentants Nezha El Ouafi, porte sur la durée des congés maternité pour les fonctionnaires.

« Nous souhaitons porter la durée du congé maternité pour les femmes travaillant dans la fonction publique à 16 semaines au lieu de 14 car nous considérons que cette durée n’est pas suffisante pour que celles-ci puissent récupérer afin qu’elles soient plus actives au sein de leur travail », nous explique Nezha El Ouafi. La parlementaire souhaite que cette proposition soit votée car « dans la réalité des faits, plusieurs femmes, après avoir pris 14 semaines, demandent des dérogations à leurs employeurs et se plaignent de ne pas s’être suffisamment reposées ».

Pour le bien-être du nouveau né

Une autre raison évoquée par Nezha El Ouafi porte sur le nouveau né. « Une fois que la femme accouche, elle doit rester aux côtés de son enfant pendant un moment. Malheureusement, plusieurs crèches ne sont pas professionnelles et ne prennent pas bien soin des enfants. En outre, toutes les familles marocaines ne peuvent pas laisser leurs bébés dans ces établissement car ils sont chers », détaille-t-elle.

Outre les 16 semaines de congé maternité, le PJD, souhaite à travers sa proposition, « qu’on puisse accorder, en cas de raison exceptionnelle, 13 semaines supplémentaires durant lesquelles la femme qui vient d’accoucher recevra la moitié de son salaire, ou bien sept semaines supplémentaires pendant lesquelles elle touchera son salaire complet ».