L'Etat va-t-il payer leur salaire aux employés de la Samir ?

La Samir aurait directement envoyé les fiches de paie du mois d'août au ministère de l'Intérieur.

Par

Crédit : Yassine Toumi.

Les employés de la Samir n’ont jamais été autant pressés de recevoir leur salaire. Plus que quelques jours avant la date habituelle du versement de la paie, qui tombe en général entre le 28 et le 30 de chaque mois. Mais vu le contexte actuel et la mauvaise situation financière de l’entreprise, « tout le monde est inquiet », nous raconte Latifa Benouakrim, de la Confédération démocratique du travail (CDT).

D’après la représentante syndicale, les dirigeants de la Samir auraient eux-même avoué aux salariés ne pas avoir de liquidités pour les payer. Alors, « ils ont envoyé les bulletins de paie au ministère de l’Intérieur », nous explique-t-elle. Une information que corrobore une source anonyme au sein de l’entreprise citée par nos confrères d’Akhbar Al Yaoum qui explique que « toutes les opérations papier ont été réalisées pour que les salariés puissent recevoir leurs salaires, sauf que la société n’a pas d’argent à leur donner ».

Latifa Benouakrim rappelle : « L’Etat est garant, tout est entre ses mains maintenant ». Les employés n’ont maintenant plus qu’à faire confiance. Pourtant, pour le moment, les syndicats sont déçus : « Nous n’avons pas été conviés aux négociations. Le gouverneur devait nous convoquer pour nous tenir informer, mais cela n’a pas encore été fait », regrette la syndicaliste.

Lire aussi : L’Etat aurait promis de préserver les emplois de la Samir

Lire aussi : Crise à la Samir : « L’actionnaire est venu sans solution »

article suivant

Le président du groupement des industriels de l'aéronautique : "Le secteur connaît une croissance de 20 % par an "

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.