Appel à projets publics pour soutenir les très petites entreprises

Maroc PME publie un appel à projets pour les très petites entreprises industrielles.

Par

Crédit : Yassine Toumi.

Maroc PME (anciennement ANPME, Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise, le site n’a pas encore changé de nom), publie ce 19 août un appel à projets. Il s’agit du programme Istitmar-Croissance, à destination des très petites entreprises (TPE) du domaine de l’industrie. Pour prétendre à bénéficier de cette aide publique, la société doit justifier d’un chiffre d’affaires inférieur à 10 millions de dirhams et, soit avoir un projet de transformation ou de valorisation industrielle, soit un projet permettant son changement d’échelle, soit proposer un modèle économique innovant. Les entreprises intéressées ont jusqu’au 30 octobre 2015 pour candidater sur la page Internet dédiée à l’appel à projets.

Maroc PME propose déjà deux programmes de soutien aux entreprises : Imtiaz et Moussanada (se divisant en plusieurs branches : nouvelles technologies, tourisme…), destinés aux sociétés en croissance, qui tentent de se moderniser par exemple. L’agence publique participe à la prise en charge de l’investissement ou des coûts de prestation de service.

Dans un rapport de mars 2015, la Cour des comptes reprochait à l’ANPME de ne pas avoir assuré toutes les missions qui lui étaient confiées, justement en se concentrant sur ces programmes. L’institution aurait aussi aimé que l’agence mette en place une base de données, utile à la fois pour les opérateurs marocains et étrangers. Elle demande aussi à l’ANPME d’être davantage à l’écoute des PME.

Lire aussi : Auto-entrepreneur: ce qui plaît et déplaît dans le nouveau statut