Revue du web #38 : Fille de fondeur, Xena Aouita chante le Maroc en pop

Les revues du web se suivent, mais ne se ressemblent pas. La 38e fait la navette entre le Maroc et les États-Unis, telle une balle rebondissante endiablée.

Par

L’hommage pop de Xena Aouita au Maroc

Dans la famille Aouita, je voudrais la fille. Le père, Saïd, a fait la fierté de l’athlétisme marocain en 1984 sur 5000 mètres aux Jeux olympiques de Los Angeles. Aujourd’hui, c’est sa fille qui fait entendre sa voix. À seulement 15 ans, Zeena, alias Xena, a déjà composé et interprété plusieurs morceaux. Le dernier en date est une ode pop à son pays d’origine, elle qui vit à Houston aux États-Unis.

Un film à rebondissements

On reste à Los Angeles pour une petite visite. Mais accrochez-vous, ça va secouer. La vidéo nous balade littéralement dans la cité des anges, accrochés à une balle rebondissante hors de contrôle. Un clip particulièrement bien réalisé et signé Corridor Digital.

Le tweet de la semaine

No smoking, femme !

Ahurissante pancarte dans un café d’Oujda. Que faut-il comprendre ? Qu’il s’agit d’une campagne de sensibilisation sanitaire ? Que les hommes ne doivent pas fumer pour ne pas déranger les femmes enceintes ? On n’ose tout de même pas imaginer que ce café interdirait uniquement aux femmes de fumer. Quoique…

Regardez-moi ce nouveau Gangnam style !

Watch-me. Ce pourrait être une injonction pour n’importe quelle vidéo YouTube, mais c’est surtout le titre d’un morceau Silentò. Le jeune rappeur américain affole les compteurs depuis la sortie de son clip le 26 juin. On parle déjà du nouveau Gangnam Style ! Des paroles simples et un peu répétitives, un rythme entraînant, une danse urbaine et décomplexée, il n’en fallait pas plus pour faire défiler le nombre de vues.

the end

article suivant

Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 janvier 2021