Les « filles d’Inezgane » innocentées – Telquel.ma

Les « filles d’Inezgane » innocentées

Le Tribunal de première instance d’Inezgane a prononcé le 13 juillet un jugement innocentant totalement Sanaa et Siham, les deux jeunes femmes arrêtées pour leur tenue vestimentaire.

Par et

Sit-in devant le tribunal d'Inzegane - Crédit : Tarek Bouraque.

Le procès très attendu des deux « files d’Inezgane » s’était tenu le 6 juillet au Tribunal de première instance d’Inezgane. Le verdict a été rendu le 13 juillet. Il innocente totalement les deux jeunes femmes. Sanaa et Siham avaient été arrêtées en juin, après s’être fait harceler dans le souk d’Inezgane par une foule jugeant leur tenue inappropriée.

L’affaire des filles d’Inezgane est devenue le symbole de la défense des libertés individuelles. De nombreux sit-in de soutien ont été organisés dans le pays, ainsi qu’une forte mobilisation sur les réseaux sociaux autour d’un hashtag : #mettre_une_robe_nest_pas_un_crime.

Le jugement va dans le sens de ce slogan. Alors que le procureur appelait au non-lieu pour vice de forme, la décision des magistrats confirme qu’une tenue vestimentaire ne saurait être à l’origine d’une condamnation.

Pour Maitre Sbai, un des avocats de la défense présent lors du verdict, « la prochaine étape consiste à poursuivre ceux qui ont harcelés et agressés Sanaa et Siham. Nous avons déjà porté plainte. »

article suivant

Le FIFM rend hommage à Agnès Varda et Robin Wright

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.