La première rame du TGV livrée la semaine prochaine.

L’ONCF annonce l’arrivée de la première rame du train à grande vitesse à Tanger au cours de la semaine du 29 juin. 70% du projet de construction de la ligne ont déjà été réalisés.

Par

Photo d'illustration. Crédit : DR

La première rame à grande vitesse est attendue  au Maroc la semaine du 29 juin 2015, a indiqué l’Office national des chemins de fer (ONCF) jeudi 25 juin  dans un communiqué relayé par la MAP. « La construction des rames à grande vitesse  est  aujourd’hui arrivée à un stade bien avancé » précise le communiqué.

Une fois acquise, cette rame sera remontée et subira « une série d’essais statiques et dynamiques, des vérifications et des mises au  point éventuelles »,  indique l’Office. Cette dernière explique également que la rame sera ensuite mise en circulation sur le réseau classique existant, à partir du dernier trimestre de l’année en cours, puis sur la ligne à grande vitesse.

L’ONCF rappelle  qu’elle a prévu l’acquisition de 12 rames à grande vitesse dans le cadre du projet de construction de la ligne à grande vitesse qui devrait relier Tanger à Casablanca,

70% du projet de la ligne ont été réalisés

L’ONCF en a profité pour évoquer l’état de l’avancement des travaux  du projet de la Ligne à Grande vitesse qui devrait relier Tanger à Casablanca. Elle annonce que les travaux concernant cette ligne « avancent  à un rythme très soutenu après résolution de l’ensemble des contraintes  auxquelles le projet a fait face ».  Ainsi, «l‘avancement global du projet a atteint 70%  tous corps d’états  confondus » note l’Office qui  précise également que certains ouvrages ont même été déjà  achevés, alors que les autres seront livrés progressivement avant fin 2016.

Parallèlement, les travaux des équipements ferroviaires (voie, caténaires,  signalisation, GSM-Rail), seront entamés au fur et à mesure dès la fin de  l’année 2015 avec la mise à disposition des premières plateformes de la ligne, détaille l’institution.

L’ensemble de la ligne à grande vitesse sera livré en 2017 pour subir une  série d’essais d’intégration des systèmes et d’homologation avant la mise en  exploitation commerciale, conclut l’ONCF

Lire aussi : Pas de TGV avant 2017: des retards qui vont coûter cher

Lire aussi : TGV: l’ONCF et la SNCF créent une co-entreprise au Maroc

Lire aussi : Tribune. Gare au TGV !

article suivant

Aradei Capital, première introduction en Bourse de l’ère Covid