Elections professionnelles : la FDT n'est plus un syndicat représentatif

La quasi-majorité des travailleurs  marocains seront représentés par des délégués sans appartenance syndicale. La FDT a perdu son statut de syndicat représentatif.

Par et

Crédit DR

Lors d’une conférence de presse tenue le 24 juin, le ministre du Travail, Abdesalam Seddiki et son homologue de la fonction publique, Mohamed Moubdii, ont annoncé les résultats des élections professionnelles qui se sont tenues au mois de juin. Un scrutin durant lequel se sont démarqués les délégués sans appartenance syndicale (SAS).  En effet, 17 399 délégués ont été choisis lors de ces élections ce qui représente 49,79 % des votes.

Lire aussi : Bientôt les élections des délégués du personnel

Le grand vainqueur de ces élections est le syndicat de l’Union marocaine du travail (UMT), qui a obtenu 17,67 % des votes ce qui lui permet d’avoir 6 175 délégués du personnel à travers le royaume. L’UMT est suivie de La Confédération démocratique du travail  (CDT)  qui a obtenu 9,27 % des votes. L’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM, proche du parti de l’Istiqlal) a recueilli 7,57 %.   On notera également que l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) sera représentée par 2 572 délégués du personnel à travers le Maroc.

La surprise de ce scrutin vient de la Fédération démocratique du travail (FDT, proche de l’USFP) qui, avec 3,83 % des voix, n’a pas pu dépasser le seuil de 6 % lui permettant de faire partie des syndicats les plus représentatifs du royaume. Cette distinction n’est pas à négliger puisque les syndicats ayant obtenu un score de 6 % ou plus ont habilités à participer au dialogue social avec le gouvernement. Autre avantage, et non des moindres, le versement de subventions par le gouvernement. Enfin, ces syndicats peuvent représenter le Maroc a l’échelle internationale notamment auprès de l’Organisation mondiale du travail (OMT) ou l’Organisation arabe du travail (OAT). Désormais quatre syndicats bénéficient de cet avantage : l’UMT, l’UNTM, la CDT et l’UGTM.

 

article suivant

El Othmani saisit la justice contre deux responsables accusés de faits "graves"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.