2,4 % de croissance seulement en 2014 selon le HCP

Le HCP vient de publier les comptes nationaux pour l’année 2014. La croissance est en baisse à cause d’une contraction d’activité dans le secteur agricole.

Par

Ahmed Lahlimi Alami
Ahmed Lahlimi Alami, Haut-Commissaire au Plan. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

C’est arrêté : le Maroc a enregistré seulement 2,4 % de croissance en 2014, contre 4,7 % l’année précédente. Dès novembre dernier, le haut-commissaire au plan Ahmed Lahlimi avait prévenu en parlant de 2,5 % de croissance maximum. Mais ce 4 juin, son institution publie l’arrêté des chiffres des comptes nationaux. Le PIB par habitant s’élève maintenant à 27 768 dirhams.

Si la croissance a tant baissé d’une année à l’autre, c’est surtout à cause de l’activité du secteur agricole (-2,5 % de valeur ajoutée en volume contre + 17,9 % en 2013). La croissance est toujours tirée par la demande intérieure mais dans une moindre proportion qu’avant (sa contribution au PIB est de 1,2 point en 2014 contre 4,8 l’année précédente).

Les échanges extérieurs ont pour leur part bien contribué à la croissance de l’économie marocaine. Les exportations de biens et services ont enregistré une forte augmentation (+6,3 % en volume).

Lire aussi : Augmentation de 8% des exportations marocaines

D’après les estimations du HCP, le PIB du Maroc, porté notamment par l’agriculture, devrait en revanche enregistrer une croissance de 4,4% au premier trimestre 2015.

Lire aussi : Boussaïd a-t-il raison de vanter la résilience de l’économie marocaine ?

article suivant

Expo 2020 Dubaï : le Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation