Le pilote des FAR, Yassine Bahti, inhumé le 20 mai à Casablanca

Le défunt a reçu les honneurs militaires funèbres dans la matinée du 20 mai à Salé.

Par

Crédit: Rachid Tniouni
Crédit: Rachid Tniouni

Yassine Bahti, le pilote marocain qui a perdu la vie suite au crash de son avion F-16 au Yémen,  a reçu les honneurs militaires funèbres le 20 mai selon l’agence de presse MAP qui cite un communiqué des Forces armées royales marocaines (FAR). La cérémonie a eu lieu à la première base aérienne des FAR dans la ville de Salé en présence de la famille du défunt. L’oraison funèbre a été prononcée par l’un des officiers de son unité.

Le communiqué des FAR indique également que « le Lieutenant  Yassine Bahti est mort en martyr, accomplissant son devoir de militaire dans le  cadre de la participation du Royaume du Maroc au sein de la coalition arabe  pour restaurer la légitimité au Yémen ». La dépouille de Yassine Bahti, qui a été récupérée le 19 mai par la Croix rouge,  sera ensuite inhumée au cimetière Chouhada à Casablanca selon les FAR.

Pour rappel, le Maroc participe, depuis le 26 avril,  aux côtés de l’Arabie saoudite ainsi que d’autres pays du monde arabe a une coalition militaire visant à « restaurer la légitimité au Yémen » suite à la rébellion de la communauté chiite houthiste contre le président yemenite Abd Rabbo Mansour Hadi.

article suivant

La Fondation des musées fait appel à des experts chinois pour restaurer ses oeuvres

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.