Un député de l'Istiqlal emprisonné dans une affaire de détournement de trafic industriel

Accusé de complicité dans une affaire de détournement de trafic industriel, le député de l’Istiqlal Mohamed Moustaoui s'est vu refuser la liberté provisoire par la justice.

Par

justice
Image d'illustration Crédit: DR

Le député de l’Istiqlal Mohamed Moustaoui, qui a été interpellé par les autorités le 3 mai pour détournement de fuel industriel, s’est vu refuser sa demande de liberté provisoire suite à une audience avec le juge d’instruction de la chambre pénale de la Cour d’appel de Settat.

Avant cette audience, le parlementaire avait été placé en garde à vue à la prison agricole Aïn Ali Moumen de Settat. Contacté par Telquel.ma, le président du groupe parlementaire de l’Istiqlal à la Chambre des représentants, Noureddine Mediane, n’a pas souhaité faire de commentaire sur cette affaire.

Un autre député de l’Istiqlal a été condamné le 19 février à cinq ans de prison ferme pour corruption et abus de pouvoir dans une affaire liée à la cession de terrains municipaux à l’hôtel Essaâdi de Marrakech.

Lire aussi : Le gouvernement Benkirane a-t-il vraiment réussi à lutter contre la corruption ?

article suivant

Le médecin des Lions rassure sur la santé du trio Dirar-Amrabat-Da Costa

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.