ES Setif-Raja: des hackeurs marocains attaquent un site algérien en représailles

Des hackers marocains ont réagi aux agressions subies par les supporteurs rajaouis en Algérie en s’attaquant au site du ministère algérien de la Culture.

Par

La page du ministère algérien de la culture telle que piratée par les hackers.

En réponse aux violences subies par le staff et les supporteurs rajaouis en marge de la rencontre entre l’ES Sétif et le Raja, le 1er mai dernier, des hackers marocains ont piraté le site du ministère algérien de la culture. Les  pirates qui se font  nommés « Moroccan Ghosts » (les fantômes marocains), y ont laissé un message qui s’adresse au  « au peuple algérien et à ses commandants » et mettent en garde « les généraux qui touchent à l’unité territoriale du Maroc et leurs serviteurs qui font tout pour accentuer la division entre deux pays musulmans et arabes ». De même ils regrettent que les autorités algériennes « touchent à tout ce qui est marocain, au point de s’en prendre à une équipe de football, le Raja qui n’a aucune relation avec la politique ».

La Raja a porté plainte auprès de la CAF

Des incidents ont émaillé la rencontre entre  le club algérien de l’Entente Sportive de Sétif (ESS ) et le Raja Club Athletic (RCA) de Casablanca au stade du 8 Mai à Sétif, pour le match comptant pour les huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions d’ Afrique de football. Le Raja accuse les dirigeants du club algérien et les forces de l’ordre algériennes d’avoir agressé le staff et les supporteurs des Verts.

Mohamed Boudrika, le président du Raja, a expliqué à Radio Mars que  son homologue de l’ES Sétif « est allé agresser les joueurs du Raja devant les yeux de l’arbitre à la mi-temps. Ils nous ont insultés de tous les noms. Il y a 10 blessés. Même les journalistes ont été agressés… Nous nous sommes bien comportés avec toutes les composantes de l’Es Sétif lors de leur déplacement à Casablanca, nous ne comprenons pas la raison pour laquelle on nous traite de cette manière ».

Le club marocain a d’ailleurs porté plainte auprès de la Confédération africaine de football  CAF exigeant des sanctions contre le comportement antisportif des dirigeants algériens.

L’Algérie accuse les rajaouis d’avoir voulu envahir le terrain

La presse algérienne affirme de son côté que les supporters marocains sont accusés d’avoir « provoqué la police algérienne juste après l’égalisation du Raja Casablanca à la dernière minute de la rencontre. Les forces de l’ordre ont dû réagir quand les supporters marocains ont décidé d’envahir le terrain après la fin de la rencontre », ajoute le média algérien Tout sur l’Algérie qui précise qu’une dizaine de fans marocains ont été évacués à l’hôpital pour recevoir des soins.

Pour rappel, le Raja Club Athletic (RCA) de Casablanca a été éliminé suite à sa défaite face à l’Entente sportive de Sétif (ESS) le 1er mai au stade du 8-Mai de Sétif en huitième de finale retour, après la séance des tirs au but (4-1).

La rencontre s’était soldée par un nul 2-2, soit le même résultat du match aller à Casablanca.

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus