Pourquoi tous ces retraités français s’installent-ils au Maroc ?

Le Maroc compte plus de 60 000 retraités français. Soleil, hospitalité, coût de la vie ou fiscalité avantageuse : que viennent-ils chercher ?

Par

Crédit : Pixabay.

Le Maroc compte plus de 60 000 retraités français. Soleil, hospitalité, coût de la vie ou fiscalité avantageuse : que viennent-ils chercher ?

« Pourquoi j’ai choisi le Maroc ? Les raisons sont évidentes », s’exclame Jean-Claude Rozier, retraité français installé à Agadir depuis dix ans. « Le pays est agréable, la population adorable, ce n’est pas loin de la France, les Marocains parlent français »  : pour lui, le choix du Maroc s’explique facilement. Et il n’est pas le seul à avoir traversé la Méditerranée pour sa retraite. Plus de 60 000 compatriotes sont dans le même cas, selon la Caisse nationale d’assurance vieillesse française, en comptant les Franco-Marocains.

Pour Jean-Claude Rozier, également président de l’Union des Français à l’étranger d’Agadir, la décision n’a pas été difficile à prendre, d’autant plus qu’il est né en Tunisie et avait donc déjà une attache avec le Maghreb. Il avoue que sa femme appréhendait un peu, mais s’est vite acclimatée.

Pour Marie-Line Chabreron, installée à Marrakech, le choix du Maroc est tout aussi évident :

Il y a des vols réguliers, si on a une urgence, on peut donc rentrer en France, la vie est moins chère et les gens sont sympas. 

Elle et son mari ont opté pour l’installation progressive. Le couple de Toulousains a acheté à Marrakech il y a dix ans, mais l’époux ne sera effectivement à la retraite qu’à la fin de l’année. La plupart des retraités ne sautent pas le pas inconsciemment mais viennent régulièrement en vacances avant de s’installer.

Un boom il y a trois ans

Marie-Line Chabreron ne s’en cache pas, les impôts, plus bas au Maroc qu’en France, ont eu leur part dans sa décision :

Fiscalement, c’est intéressant, cela a joué, même si ce n’est pas la raison principale.

« L’aspect monétaire est très souvent en tête de liste des questions que l’on reçoit à l’UFE », nous confie Jean-Claude Rozier. D’ailleurs, le retraité nous explique qu’il y a deux ou trois ans, de nombreux Français sont venus s’installer. Difficile de ne pas y voir une corrélation avec l’élection du président François Hollande, qui avait promis de taxer davantage les hauts revenus. Jean-Claude Rozier le concède : les élections sont l’un des paramètres.

Mais d’après lui, les arrivées se font un peu moins nombreuses à Agadir aujourd’hui. Et la tendance semble concerner tout le royaume, à en croire les différents classements réalisés par les sites Internet dédiés à la question. En effet, le Maroc est concurrencé par le Portugal. Le pays offre lui aussi de avantages fiscaux conséquents : une exonération totale d’impôts sur sa retraite pendant les dix premières années. D’ailleurs, d’après les chiffres de la Caisse nationale d’assurance vieillesse, le Maroc arrive en cinquième position pour les retraités, derrière l’Algérie, l’Espagne, le Portugal et l’Italie.

nombre-de-retraites-du-regime-general-francais-a-l-etranger_2014786

article suivant

Un premier suspect arrêté dans l'affaire des viols présumés sur les saisonnières marocaines

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.