Reportage. A Tunis, applaudissements pour la police et larmes pour les victimes

Alors que le bilan de l'attaque terroriste perpétuée au musée du Bardo, en plein cœur de Tunis, s'alourdit d'heure en heure, les Tunisiens sont encore sous le choc. Reportage vidéo.

Par

Les policiers dans l'enceinte du musée du Bardo après l'attentat : Crédit - Tarek Bouraque

Mercredi noir à Tunis. Cet après-midi aux alentours du musée du Bardo, où des assaillants armés de Kalachnikovs ont tué au moins 19 personnes, touristes et Tunisiens, les habitants de Tunis se sont rassemblés, choqués: ils regardent passer les ambulances qui transportent les blessés (il y en aurait au moins 44), ils manifestent leur refus du terrorisme, leur désir d’entourer et soutenir les rescapés.

Surtout, spectacle inhabituel, les Tunisiens applaudissent les membres des forces spéciales de police, héros du jour, qui sont intervenus pour mettre fin à l’attaque qui a duré près de quatre heures, et ont tué deux assaillants.

Lire aussi: Carnage au musée Bardo à Tunis: 19 morts