Ils mettent en vente leurs deux filles à Taza

Une vidéo diffusée sur YouTube le 12 mars montre un homme qui met en vente ses deux filles sur la voie publique à Taza pour protester contre les autorités qui ont détruit la marchandise qu’il vendait sur ses deux charrettes.

Par

La scène se déroule sur la voie publique à Taza. Un père de famille, en compagnie de sa femme, présente ses deux filles à la vente. Le marchand ambulant dit ne plus pouvoir supporter les besoins de sa famille. « Les autorités ont écrasé toute ma marchandise (constituée de légumes et de fruits, ndlr) », se plaint-il devant une foule de gens alertés par la scène. « J’ai réussi à garder mes deux chariots mais toute ma marchandise est partie en l’air », insiste-t-il.

Le marchand ambulant dit être « en fuite » puisque « recherché par la police judiciaire depuis quinze jours ». Sa femme, elle, tempère. « Nous ne vendons pas nos filles, c’est juste un slogan pour alarmer les gens sur notre situation. J’ai vendu tous mes tapis et des meubles pour subvenir aux besoins de mes deux filles », témoigne-t-elle devant des regards médusés de la foule. Le marchand ambulant, lui renchérit dans un élan de désespoir, alertant sur ses mauvaises conditions de vie : « Pour bien faire vivre deux personnes, il faut en vendre deux ».

Lire aussi : Casa : 5 mois de prison pour le policier qui a menacé de se suicider

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.