Attaques racistes contre les MRE: vers un outil de défense consulaire?

Une députée du PJD souhaite mettre en place un outil assurant la défense des MRE en cas d’attaques à caractère raciste à leur encontre.

Par

Scène d'attentat islamophobe
Le restaurant kebab de Villefranche-sur-Saône, soufflé par une explosition jeudi 8 janvier. Crédit : AFP

La députée du PJD Nezha El Ouafi a envoyé une demande écrite au ministre des Marocains résidant à l’étranger (MRE) demandant la mise en place d’un outil pour leur défense en cas d’attaques à caractère religieux ou raciste. La multiplication de ces attaques suite à l’attentat terroriste contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo a poussé la députée du parti de la lampe à faire cette demande.

Lire aussi : Charlie Hebdo : El Khalfi met en garde contre « l’islamophobie »

Interrogée par Telquel.ma, Nezha El Ouafi explique que l’article 16 de la Constitution garantit « la protection des droits et des intérêts légitimes des citoyennes et des citoyens marocains résidant à l’étranger, dans le respect du droit international et des lois en vigueurs dans les pays d’accueil ».

L’outil de protection devrait, selon elle, être basé au Maroc et se charger de regrouper toutes les plaintes des MRE et de les relayer aux ambassades et consulats dans les pays d’accueils. Pour Nezha El Ouafi, les représentations diplomatiques ont la capacité d’embaucher des avocats pour défendre des MRE dans le cadre de poursuites juridiques suite à d’éventuelles attaques. La député estime de même que c’est au ministère des MRE de mettre en place les dispositions financières et les campagnes de communication sur l’outil dont elle souhaite la création.

Lire aussi : Un Marocain assassiné de 17 coups de couteau, un crime islamophobe selon une organisation

article suivant

Nigeria : les manifestations chauffent dans une capitale économique en ébullition