Dette extérieure: Hausse de 14% à la fin du mois de septembre 2014

La dette publique extérieure a atteint 267 milliards de dirhams selon un récent rapport du ministère de l’Economie et des Finances.

Par

Mohamed Boussaïd, ministre de l'Economie et des Finances.
Mohamed Boussaïd, ministre de l'Economie et des finances. Crédit : Rachid Tniouni

Le ministère de l’Economie et des finances a récemment rendu public son bulletin statistique de la dette extérieure publique. Premier constat:  l’encours de la dette extérieure a atteint les 267 milliards de dirhams à la fin du mois de septembre 2014 ce qui correspond à 25% du PIB national.   A la fin de l’année 2013 ce chiffre était de 235 milliards de dirhams ce qui signifie que la dette extérieure a connu une hausse de 14% en l’espace de neuf mois.  70% de la dette extérieure a été contractée en euros.

Près de la moitié de cette dette, 45,9%, a été contractée auprès de créanciers multilatéraux tandis que le marché financier international en détient 33,1%, 13,6% de la dette extérieure est détenue par les pays de l’UE tandis que les pays arabes en détiennent 1,4%. La part du marché financier international dans la dette extérieure marocaine a connu une hausse importante en passant de 7,5% en 2009 à 33,1% en 2014. A noter que selon le ministère de l’Economie et des Finances, le Trésor représente 52,3% de la dette extérieure.

Pour rappel, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, avait affirmé au mois d’octobre 2014 que le Maroc aura besoin de 24 milliards de dirhams de financement exterieur pour combler le déficit budgétaire qui est estimé a 4,3% du PIB. Le Maroc avait émis un emprunt d’un milliard d’euros sur le marché financier international en juin dernier.

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus