Amnistie financière: 26 milliards déclarés, objectif quintuplé

Plus de 26 milliards de dirhams ont été déclarés dans le cadre du dispositif d'amnistie financière qui s'est clos le 31 décembre, a déclaré Abdelilah Benkirane.

Par

Crédit : DR.

Le chiffre définitif sera donné le 7 janvier mais l’on sait déjà qu’au moins 26 milliards de dirhams ont été déclarés dans le cadre de l’amnistie financière. Abdelilah Benkirane a rendu public ce montant lors du forum des jeunes du PJD qui s’est tenu à Bouznika le 4 janvier. Il a précisé qu’il s’agissait du chiffre que le ministre de l’Économie et des finances lui avait communiqué la veille.

Le chef du gouvernement a aussi déclaré que 5 % de ce montant environ allait revenir à l’État. En effet, l’opération permettait aux Marocains détenant illégalement des biens et des avoirs à l’étranger de régulariser leur situation sans sanction en contrepartie d’une contribution libératoire : un pourcentage prélevé sur le montant des biens (entre 2 % et 10 % de leur valeur). Le dispositif aura alors permis à l’État de collecter au moins 1,3 milliard de dirhams.

Les réalisations de cette amnistie surpassent largement l’objectif des 5 milliards de dirhams déclarés, affiché au départ par le ministère de l’Économie et des finances. La campagne, lente à démarrer, a commencé à décoller à partir de septembre et les déclarations se sont multipliées dans ses dernières semaines, puis ces derniers jours. L’Office des changes, institution supervisant l’opération, a même décidé d’assouplir son calendrier : les contribuables ont ainsi jusqu’au 31 janvier 2015 pour rapatrier leurs avoirs liquides, à condition qu’ils aient effectué leur déclaration avant le 31 décembre 2014.

article suivant

Viol collectif : 20 ans de prison ferme pour les agresseurs de Khadija