Ridley Scott: «Je ne peux pas engager un Mohamed»

Lors d’un entretien avec le site américain Variety, le réalisateur britannique Ridley Scott a dévoilé une facette choquante de son industrie.

Par

Le réalisateur britannique Ridley Scott . Crédit: AFP
Le réalisateur britannique Ridley Scott . Crédit: AFP

Une certaine facette d’Hollywood a été révélée lors d’un récent entretien de Ridley Scott. Pour les besoins de la promotion de son prochain film, Exodus : Gods and Kids, qui raconte l’histoire de Moïse, le réalisateur de Gladiator s’est confié au site web américain consacré à l’industrie du spectacle, Variety.  L’ancien lauréat de la Palme d’Or a même évoqué le sujet de son casting qui a fait l’objet de controverses sur le web.

En effet, les principaux acteurs composant le casting sont de type caucasien (Christian Bale dans le rôle de Moise et Joel Edgerdon dans le rôle de Ramsès). Les personnes de couleurs sont quant à elle, cantonnées a des rôles secondaires. Interrogé sur ses choix d’acteurs, le Britannique a déclaré : « Je ne peux pas faire un film avec un tel budget […] et dire que l’acteur campant le rôle principal est un Mohammed qui vient de tel ou tel endroit. Il ne sera pas financé. La question ne se pose même pas ».

A noter tout de même que la dernière production  de Ridley Scott s’inscrit dans une longue tradition de films bibliques hollywoodiens dont les acteurs principaux sont de type caucasien (notamment La Passion du Christ ou encore Les 10 commandements).

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres