Mieux dotée, l'armée prête à accroître ses achats d'armement

Le PLF 2015 prévoit une nette augmentation des autorisations d'engagement sur les années à venir, ce qui laisse pressentir de futurs gros achats.

Par

Armée marocaine (FAR)
Crédit : AFP

Dans le projet de loi de finances 2015 (PLF), le budget alloué à la Défense est en légère augmentation (390 millions de dirhams environ, voir le tableau ci-dessous). Mais ce sont surtout les autorisations d’engagement (AE) qui représentent la limite supérieure des dépenses pouvant être effectuées durant l’année (article 42 du PLF), qui sont en nette hausse. 57 milliards sont prévus pour 2015, contre 39 milliards en 2014.

Ces fameuses autorisations d’engagement, qui ne sont pas automatiquement utilisées, englobent les engagements pour les acquisitions et réparations pour 2016. Donc, tout porte à croire qu’une importante commande va être passée par l’état-major. Une source proche de l’armée nous explique le fonctionnement : « Si les FAR reçoivent le feu vert du roi, ils demandent au gouvernement des fonds par anticipation sur le budget 2015 et 2016 ». 

Récente commande auprès des États-Unis ?

D’ailleurs, d’ici 2020, plusieurs acquisitions sont déjà prévues, comme par exemple l’achat d’un nouveau char de combat, d’un nouvel hélicoptère de combat, du premier sous-marin marocain, ou encore de nouveaux patrouilleurs. A noter que le général Arroub, qui s’est rendu il y a quelques jours aux États-Unis, était accompagné du quatrième bureau, en charge des achats de matériel et armement. Il est plus que probable, donc, qu’il se soit − aussi − déplacé pour passer des commandes.

Un autre indice nous amène à penser à de futures acquisitions d’importance : la création d’un centre chargé de la gestion et du stockage de matériel (article 13 du PLF), qui, d’après notre source « aura pour objectif de déclasser voire revendre le matériel usé et faire de la place aux nouveaux achats ».

Le budget de fonctionnement alloué au personnel est également en légère augmentation, la Défense prévoyant de créer 2 000 emplois en 2015 (contre 1 800 en 2014). C’est autant que la Santé, quatre fois plus que l’Enseignement supérieur et six fois plus que la Justice.

Budget 2014 Budget 2015
Fonctionnement
Personnel 21 935 000 000 22 221 301 000
Matériels et autres   5 350 000 000   5 375 010 000
Investissement   4 252 000 000   4 315 990 000
Segma*      323 701 000      340 001 000
Acquisition et réparation de matériel 10 200 000 000 10 200 000 000
Total 42 060 701 000 42 452 302 000
Autorisations d’engagement   39 900 000 000  57 628 000 000[/encadre]
* Services de l’État gérés de manière autonome (hôpitaux militaires principalement).

Lire aussi : « La loi de finances 2015 est-elle un budget d’austérité ? »

article suivant

Record de ventes pour le groupe Renault au premier semestre 2018

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.