Le FIFM rend hommage à Adel Imam, Jeremy Irons et Viggo Mortensen

La 14e édition du festival international du film de Marrakech rendra hommage à Adel Imam, Jeremy Irons et Viggo Mortensen.

Par

Les acteurs Jeremy Irons, Adel Imam et Viggo Mortensen.
Les acteurs Jeremy Irons, Adel Imam et Viggo Mortensen. Crédit : DR Photo montage : Ghassan El Kechouri

Après les hommages à l’actrice française Juliette Binoche, au comédien marocain Mohamed Khouyi, à l’actrice américaine Sharon Stone et au cinéaste japonais Hirokazu Koreeda en 2013, le FIFM a choisi cette année d’honorer trois grands acteurs. Il s’agit de l’Égyptien Adel Imam, du Britannique Jeremy Irons et de l’Américain Viggo Mortensen.

Le premier est considéré comme l’une des plus grandes stars égyptiennes. Le zaïm Adel Imam s’est fait connaître du grand public dans les années 1970 avec son rôle dans la pièce de théâtre Madrasat Al Mouchaghibine (L’école des rebelles). Sa filmographie, débutée dans les années 1960, comporte plus d’une centaine d’œuvres, parmi lesquelles on retrouve notamment Le terroriste, A la porte du ministère, L’immeuble Yacoubian ou encore Alzheimer et Ragab sur un toit brûlant.

Jeremy Irons peut quant à lui se targuer d’une carrière cinématographique s’étendant sur plus de 30 ans. Connu pour incarner des personnages froids et angoissants, l’acteur anglais a fait ses armes auprès de grands réalisateurs : il a interprété Richard Cœur de Lion dans le film Kingdom Of Heaven de Ridley Scott, un médecin sombrant dans la folie dans Faux semblants de David Cronenberg et l’écrivain Franz Kafka dans le biopic de Steven Soderbergh.

Enfin, Viggo Mortensen a accédé à la notoriété internationale plus récemment, quand il a interprété le personnage d’Aragorn dans la trilogie du Seigneur des anneaux, même s’il s’était déjà fait remarquer avec le rôle de l’amant de Gwyneth Paltrow dans Meurtre parfait d’Andrew Davis. Il est également considéré comme l’acteur fétiche du cinéaste canadien David Cronenberg, avec lequel il a tourné A history Of Violence, Les promesses de l’ombre et A Dangerous Method dans lequel il interprète le rôle du psychanalyste autrichien Sigmund Freud.

Rappelons que pour cette année, le Festival international du Film de Marrakech, dont le jury sera présidé par Isabelle Huppert, met à l’honneur le cinéma japonais.

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé