Le Maroc renforce sa sécurité avec un nouveau dispositif

L’Intérieur a indiqué que le Maroc conforte sa sécurité via un nouveau dispositif nommé Hadar. Il devrait couvrir les « sites sensibles » pour permettre de faire face aux « menaces ».

Par

Mohamed Hassad
Mohamed Hassad, ministre de l'Education nationale. Photo : DR

Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad a annoncé la mise en œuvre « progressive » d’un nouveau dispositif de sécurité, baptisé Hadar, pour lutter contre « les différentes menaces qui guettent le royaume » et renforcer « la protection des citoyens et des visiteurs étrangers ». L’annonce a été faite le samedi 25 octobre lors d’une réunion de hauts responsables sur le site de l’aéroport international Mohamed-V de Casablanca. Cette rencontre était consacrée à l’examen des mesures de sécurité déployées au niveau des différents aéroports du royaume.

Ce nouveau dispositif, qui « couvrira les différents sites sensibles » du pays, intègrera « les forces armées royales, la gendarmerie royale, la police et les forces auxiliaires », a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Le niveau de vigilance élevé déjà en juillet

En revanche, le ministre ne mentionne pas les menaces visées, mais  n’a pas masqué ces derniers mois son inquiétude face à l’enrôlement de plus de 2 000 Marocains (en comptant les binationaux) par les groupes jihadistes, dont le groupe Etat islamique (EI), en Syrie et en Irak.

Le Maroc, qui dit craindre que ces jihadistes profitent de cette expérience pour perpétrer des attentats à leur retour, avait déjà annoncé en juillet un renforcement des mesures de sécurité.

L’Intérieur avait alors indiqué que des actions ont été entreprises pour « assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens », ainsi que celle des « secteurs publics stratégiques ».

(Avec AFP)

Lire aussi : Mohamed Darif : la menace terroriste au Maroc est à relativiser

article suivant

La crise vue par les experts comptables