« Master Chef » sur 2M à partir du 7 octobre

A partir du 7 octobre, la chaîne nationale 2M diffusera l'émission Master Chef dans sa version marocaine.

Par

Les studios de Master Chef à Benslimane, près de Casablanca
Les studios de Master Chef à Benslimane, près de Casablanca. Crédit : Youssef Roudaby.

Le célèbre concours de cuisiniers amateurs s’implante au Maroc et sera diffusé sur la chaîne nationale 2M. Le concept ? Quinze candidats issus d’horizons différents qui se battent pour le statut de meilleur cuisinier du pays.

Tournée entre juin et septembre derniers dans des studios basés à Benslimane. L’émission, qui est déjà adaptée dans 40 pays, dont l’Arabie Saoudite, l’Australie et les États-Unis, se voit maintenant dotée d’une déclinaison marocaine. «  Nous prenons pour base la cuisine marocaine, qui est l’une des cuisines les plus connues du monde, mais ce sera surtout l’occasion de faire découvrir des mets internationaux au public », assure Fouad Loukili, directeur artistique et producteur associé de Med Production, maison de production qui réalise l’émission en collaboration avec Shine France, société détenant les droits de Master Chef sur la région Maghreb.

Le concours, lancé uniquement sur un portail web dédié, a reçu plus de 24 000 candidatures. Quinze seront finalement retenus pour les épreuves éliminatoires. « Nous n’avons jamais reçu autant de candidatures, même pour Studio 2M, qui était notre émission de télé-réalité phare », s’enthousiasme Salim Cheikh, directeur de la chaîne télévisée. Les candidats présélectionnés se feront coacher par quatre chefs marocains connus, deux femmes et deux hommes, ayant pour la plupart eu une expérience télévisuelle dans le passé. « C’est très important pour nous d’assurer une parité hommes-femmes au niveau des jurés mais aussi des candidats. La cuisine n’est pas une affaire de femmes ou de lustres  », s’amuse d’un air taquin Salim Cheikh, en référence au discours de Benkirane sur la place des femmes à la maison.

Une émission taillée pour les annonceurs

« Aujourd’hui, la plupart des Marocains ont une parabole, ils sont aussi friands des émissions de télé-réalité  », argumente le directeur de la chaîne. Et de poursuivre : « C’est pour ces raisons que nous voulions proposer au public une émission marocaine répondant à des standards internationaux  ».

En tout, l’émission aura coûté 25 millions de dirhams. «  Même si c’est 2M qui diffuse l’émission, elle est entièrement financée par des entreprises privées  », explique Salim Cheikh, qui précise aussi que «  ce format d’émission s’adapte énormément au marché publicitaire  ». Si l’émission se veut familiale, elle mise aussi sur la représentativité des régions du pays. Les candidats, qui ont entre 19 et 50 ans, sillonneront neuf régions du Maroc à la découverte des particularités culinaires du royaume, lors d’épreuves hors-atelier. Le premier prime aura lieu à Dakhla, «  une ville à la connotation forte  », souligne Salim Cheikh.

Master Chef se déclinera en deux formats : 72 capsules quotidiennes et 12 émissions hebdomadaires, diffusées le mardi en prime-time. En plus des vidéos bonus publiés sur les applications mobile et le portail web dédié.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.