Mosquées fermées : le roi demande la création d'une commission

Le roi a donné ses instructions pour qu’une commission permanente soit créée. Celle-ci s’occupera de l’état des mosquées fermées du royaume.

Par

Mosquée Hassan II à Casablanca. Crédit : AFP

Le roi Mohammed VI verrouille encore plus le champ religieux. Il vient de donner des instructions aux ministères de l’Intérieur et des Habous et des affaires islamiques pour mettre en place une commission permanente qui se penchera sur l’état des mosquées fermées.

Lire aussi : Cherkaoui Semmouni : « Le dahir sur les imams est inconstitutionnel »

D’après un communiqué du cabinet royal, cette commission aura pour objectif de prendre les dispositions nécessaires pour la programmation de la reconstruction, de la restauration ou encore la réfection, si besoin, des mosquées fermées, pour leur réouverture selon les priorités et les délais raisonnables. Le roi a même confié à cette commission la tâche de se pencher sur l’allocation des fonds nécessaires aux différentes restaurations.

Idéologie interdite dans les mosquées

Par ailleurs, cette commission aura pour rôle de mettre en œuvre les dispositions du dahir relatif au contrôle de l’État sur les mosquées ainsi que tous les édifices religieux afin que celles-ci ne soient pas exploitées par « une quelconque partie à des fins politiques, de propagande ou autres ».

De même, il sera interdit aux imams de parler politique dans les mosquées dans la mesure où ils doivent se cantonner à leur unique fonction qui est « la religion naturelle », selon les directives royales.

Cette commission devra rendre un rapport au roi tous les 6 mois.

Lire aussi : 15 ans de règne: Mohammed VI, le premier imam

 

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé