La caravane de solidarité «bloquée» à l'entrée de Tanger

La caravane lancée par un groupe d'associations marocaines pour soutenir les migrants, s'est vue refuser l'accès à la ville de Tanger, où elle devait se rendre.

Par

manifestation contre le racisme
Crédit : AFP

La caravane de solidarité organisée pour dénoncer les crimes racistes et qui devrait se rendre à Tanger le samedi 27 septembre, « a été bloquée à l’entrée de la ville», indique le Gadem, (Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants), dans un communiqué. La police qui « retient toujours» la caravane à l’entrée de la ville «dit avoir reçu l’ordre des autorités de l’empêcher de rentrer dans la ville ».

La caravane de solidarité est organisée par un collectif d’associations marocaines soutenu par d’autres associations étrangères. Le groupe se mobilise pour soutenir la communauté de migrants subsahariens victimes de crimes racistes  mais aussi des arrestations et des expulsions arbitraires .

Le groupe a également critiqué  le gouvernement marocain et les forces de l’ordre qu’il accuse de  maintenir « la discrimination dans la violence et le non-droit » et les exhorte « au respect de l’ensemble des textes internationaux » dont le Maroc est signataire.

 

article suivant

5 juillet, 10h: 310 nouveaux cas depuis hier 18h, 14 132 au total