Apple dévoile l’iPhone Plus et l’Apple Watch

Apple lève le voile sur sa nouvelle gamme d’iPhones et propose désormais une phablette et bientôt sa propre montre connectée.

Par

L'iPhone 6 et l'iPhone 6 présentés le 9 septembre en Californie. Crédit : AFP
L'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus présentés le 9 septembre en Californie. Crédit : AFP

Après plusieurs mois de suspens et de fuites d’information, le grand public a enfin pu voir à quoi vont ressembler la nouvelle génération de produits mobile Apple. Des produits mobiles car la firme de Cupertino ne se contente plus uniquement de l’iPhone, décliné en deux versions dont un format XXL, mais se lance (enfin) dans le marché de la montre connectée.

L’objet de toutes les attentes reste bien évidemment l’iPhone 6, et surtout son grand frère l’iPhone 6 Plus, officialisé lors de la keynote du PDG Tim Cook mardi 9 septembre. Apple se lance donc dans le marché des « phablettes », dominé jusque là par le coréen Samsung, en proposant un smartphone grand format doté d’un écran de 5,5 pouces.

un iPhone 6 aux hormones. Crédit : Apple
un iPhone 6 aux hormones. Crédit : Apple

L’iPhone « standard » prend quelques centimètres aussi et est désormais proposé en format 4,7 pouces contre 4 pouces pour le 5s. Les deux téléphones sont aussi plus fins, et font 6,9 et 7,1 mm d’épaisseur. La firme à la pomme annonce aussi une amélioration de l’autonomie (11h pour l’iPhone 6 et 12h pour l’iPhone 6 Plus), un appareil photo amélioré et bien évidemment un microprocesseur plus véloce pour des performances améliorées.

Fidèle à son habitude, la marque à la pomme reste chère et démarre à 200 dollars avec abonnement jusqu’à atteindre les 500 dollars avec abonnement pour la version iPhone plus 128 Go (la nouvelle phablette d’Apple coûte 100 dollars de plus que le modèle plus petit). Le téléphone sera toujours proposé en trois coloris : blanc, noir et or. Les précommandes pour le marché américain démarrent le 12 septembre pour de premières livraisons le 19 septembre.

o-PRIX-IPHONE-6-PLUS-570

L’autre annonce majeure d’Apple est la nouvelle montre sobrement baptisée Apple Watch. La firme à la pomme arrive en retard sur ce marché mais capitalise sur les erreurs des débuts de ses concurrents en proposant un produit qui semble complet. La nouveauté introduite par Apple est une molette, ressemblant à celles équipant les montres classiques. Couplée à l’écran tactile, elle facilite le défilement dans les menus.

A part cela, l’Apple Watch propose à peu près les mêmes services que ses concurrentes (capteur cardiaque, couplage avec un iPhone, etc.). Pour pallier le côté geek de l’espace de ces montres, Apple mise sur le design et des bracelets interchangeables… dont un en or 18 carats. L’Apple Watch devrait être proposée à partir de 350 dollars dès le début de l’année 2015.

Apple Watch. Crédit : Apple
Apple Watch. Crédit : Apple

La keynote d’Apple a levé le voile sur le nouvel hardware mobile, mais a aussi été l’occasion d’annonces sur le volet des services. Le géant américain annonce le « portefeuille numérique ». Derrière cette dénomination, un service intégré de paiement sans fil reposant sur une puce NFC couplée au lecteur d’empreintes digitales. Apple, qui avait un temps cherché à développer sa propre solution, se rabat sur celle adoptée par ses concurrents mais qui a toujours du mal à s’imposer. Avec Apple qui investit ce marché et la force de frappe de l’entreprise, première capitalisation boursière au monde, nul doute que le paiement sans fil bénéficiera d’un grand coup de boost.

article suivant

Nigeria : les manifestations chauffent dans une capitale économique en ébullition