Le nouveau code de la presse est arrivé

Mustapha El Khalfi
Mustapha El Khalfi. Photo : MAP

Le tant attendu projet du Code de la presse vient d’être finalisé par le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi. « Un grand acquis pour la presse nationale », estime-t-il. Le texte est censé mettre fin aux poursuites pénales contre les journalistes et soumettre la fermeture d’un support et la révélation d’une source à une décision de justice. Par ailleurs, il prévoit des amendes pouvant aller jusqu’à 300 000 DH en cas d’atteinte à la vie privée ou de diffamation. Autre nouveauté : la reconnaissance de la presse électronique, avec pléthore de critères pour définir un site d’information. El Khalfi a également évoqué la création d’un conseil national de la presse, composé de journalistes et d’éditeurs qui auront pour mission de protéger les intérêts de la profession. L’entrée en vigueur de ce nouveau texte est prévue pour la fin de l’année. 

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques