Gaza: deux journalistes américains démis de leur poste

Les journalistes Diana Magnay et Ayman Mohyeldin de CNN et NBC ont été débauchés de leur poste à Gaza pour avoir critiqué certains agissements israéliens.

Par

Journaliste licenciée pour avoir critiqué des Israéliens va-t-en-guerre.
Diana Magnay, correspondante pour CNN, en direct de la frontière entre Gaza et Israël.

La correspondance Diana Magnay qui couvrait le conflit israélo-palestinien pour CNN vient d’être réaffectée à Moscou. Elle paie ainsi son tweet qualifiant de « crasse » les Israéliens célébrant les bombardements sur Gaza depuis une colline. Le 17 juillet dernier, alors que la journaliste apparaissait en direct près de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, on entendait des voix d’Israéliens acclamant chaque frappe sur Gaza.

Après son direct, la correspondante a twitté : « Les Israéliens sur une colline au-dessus de Sdérot applaudissent alors que que les bombes s’abattent sur Gaza, ils menacent de détruire notre voiture si je dis un mot de travers. Crasse. »

crasse Israéliens Gaza CNN tournage bombardements

Après son direct, la correspondante de CNN décrit les conditions de tournage.

Le tweet a été rapidement supprimé mais il avait déjà été republié plus de 200 fois. Pour une porte-parole de CNN citée par le Huffington Post, « Diana a réagi agressivement sur Twitter ». Dans un communiqué, la chaîne a ajouté : « Elle a regretté profondément le langage utilisé, qui était dirigé contre ceux qui harcelaient notre équipe. Elle ne voulait offenser personne et elle, ainsi que CNN, présentent leurs excuses. »

La même semaine, un correspondant de NBC News à Gaza, l’Égypto-Américain Ayman Mohyeldin, avait lui aussi était retiré de ses fonctions. Il n’avait pourtant pas tenu de discours anti-israélien mais posté un tweet expliquant qu’il avait joué au foot avec l’un des enfants tués sur la plage, quelques heures avant l’attaque. Mais son remplacement n’a duré que deux jours. Face à la forte mobilisation de soutien au journaliste sur les réseaux sociaux, il a été réaffecté à son poste de correspondant.

article suivant

3 juillet, 18h : 319 nouveaux cas en 24 heures, 13.288 au total