80 000 dirhams de prime à la casse pour les grands taxis

Un projet de décret prévoit d’instituer une prime à la casse de 80 000 dirhams pour renouveler le parc vieillissant de grands taxis au Maroc.

Par

Crédit photo : Mohamed Drissi K.

Les jours des vieilles Mercedes 240-D sont-il comptés? Un projet de décret 2-14-469 sera examiné en Conseil de gouvernement jeudi 10 juillet. Il prévoit une prime à la casse destinée à aider les propriétaire de grands taxis à renouveler leur véhicules. Montant prévu: 80 000 dirhams.

Il s’agit d’une prime à l’achat de véhicules neufs. Le véhicule sera éligible s’il est âgé de plus de 10 ans et qu’il a servi pendant 3 années au moins en tant que taxi. Le propriétaire, quant à lui, doit s’engager à remettre son ancien véhicule à la casse, à acheter un nouveau véhicule d’une capacité de 6 places (sans compter celle occupée par le chauffeur), et à l’utiliser en tant que grand taxi pour une période minimale de 48 mois. Ceux qui ne respectent pas cette clause devront rembourser 1 000 dirhams par mois durant la période d’infraction.

45 000 taxis en circulation. Moyenne d’âge : 30 ans

Le ministère de l’Intérieur estime à environ 45 000 le nombre de grands taxis dont la moyenne d’âge est de 30 ans. Dans la note de présentation du décret, l’objectif affiché est de rajeunir le parc automobile des grands taxis, avec l’introduction de nouveaux véhicules, plus écologiques, moins énergivores, et dotés de meilleurs équipements de sécurité. Ainsi, l’introduction de ces véhicules, en plus d’améliorer la qualité du service proposé aux passagers, devrait contribuer à faire baisser les charges de compensation grâce à la baisse de la consommation de carburant prévue.

Voir aussi notre reportage vidéo : Les grands taxis dans l’attente d’une réglementation générale