Vidéo. La société civile lance un appel contre l’homophobie

Crédit: DR

A l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, le 17 mai, des acteurs de la société civile appellent l’ensemble des Marocains à respecter les homosexuels.

Des militants, journalistes et intellectuels se mobilisent contre l’homophobie dans le pays. Une vidéo a été postée le 4 mai par l’association Aswat (qui défend les libertés sexuelles) pour appuyer cette lutte. La vidéo entre dans le cadre de la campagne « L’amour n’est pas un crime ».

Parmi les intervenants, figure Ahmed Assid. Cet intellectuel souligne que « les homosexuels sont également des êtres humains et qu’il faut les respecter car eux aussi sont des Marocains ». Et précise « qu’il faut juger les personnes en fonction de leurs actes et non en fonction de leur choix sexuel ou leur religion ». Un constat que partage le journaliste Salaheddine Al Mizi. Celui-ci a ajouté que « les discriminations ne doivent pas exister au sein d’une société » et qu’il est « contre l’homophobie car le Maroc a ratifié des traités et des conventions internationales qui protègent les droits des minorités sexuelles ».  

Pour sa part, l’universitaire Abdellah Baida explique qu’il est « contre l’homophobie dans la mesure où les orientations sexuelles entrent dans le champ des libertés individuelles ». Il conclut que « chacun doit pouvoir disposer de son corps du moment qu’il ne nuit pas à son voisin ».

Pour rappel, l’article 489 du code pénal punit tout acte sexuel entre deux personnes du même sexe pouvant aller jusqu’à trois ans de prison. Un article que condamne une partie de la société civile.

article suivant

Reprise des cours en présentiel : le débat qui agite la rentrée scolaire