Oujda. Atteinte aux sacralités

Par

La police a finalement pu arrêter l’homme qui avait retiré le drapeau marocain accroché à une muraille de la place Sidi Abdelouahab pour le remplacer par un autre, sans étoile et portant l’inscription «La ilaha illa Allah». Le 6 mars, de bon matin, l’accusé aurait escaladé le rempart pour accomplir son forfait. Il risque d’être poursuivi pour «atteinte aux sacralités». Des sources locales affirment que le jeune homme, marchand ambulant, souffrirait de troubles mentaux.

article suivant

Des vols de rapatriement pour les Marocains coincés en France, en Espagne et en Turquie