Hassoune non grata

Par

Jaâfar Hassoune, ancien juge et membre de la Cour suprême, se retrouve, une nouvelle fois, au cœur de la polémique. Démis de ses fonctions en décembre 2010, l’ancien magistrat souhaitait se présenter aux prochaines législatives sous les couleurs du PJD à Taroudant. Mais sa liste a finalement été rejetée par le gouverneur de la région. La loi interdisant aux magistrats de se présenter avant l’écoulement d’un an après leur démission ou leur révocation. “Mon interdiction est une décision politique”, répond Hassoune.

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.