Discours. Nouvel ordre maghrébin

Par

Mohammed VI a-t-il changé de rédacteurs pour ses discours officiels ? Tout semble l’indiquer. Selon plusieurs observateurs avisés, l’allocution royale à l’occasion du 36ème anniversaire de la Marche verte a été “plus directe et plus percutante”. Le monarque y a appelé à “des élections transparentes” permettant la constitution d’une “majorité gouvernementale courageuse et cohérente” et d’une “opposition constructive”. Contrairement aux législatives de 2007, le monarque n’a pas appelé les Marocains à une participation massive au scrutin, se contentant d’affirmer que “la mobilisation nationale générale reste un préalable pour le succès des élections”. Mohammed VI s’est également félicité de “la réactivité positive” du Maroc aux mutations en cours dans la région, appelant l’Algérie à contribuer à l’émergence d’un “nouvel ordre maghrébin”. Un appel resté sans réponse. Une fois n’est pas coutume, Alger n’a pas commenté le discours royal. Seul le Front Polisario l’a qualifié de “fuite en avant”.

 

article suivant

Quand le Maroc battait le Portugal (3-1) en 1986...

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.