Un ripou en cage

Par

Tolérance zéro contre les candidats corrupteurs ? Tout porte à le croire avec cette première arrestation, le 14 novembre, d’un mandataire de la liste du Mouvement démocratique et social (MDS) à Sidi Slimane. Pisté par un rival qui a alerté la police, L.L. a été pris en flagrant délit de distribution de sommes d’argent à des électeurs. Dès le lendemain de son interpellation, il a été déféré devant un tribunal de Kénitra : il risque jusqu’à 5 ans de prison et 100 000 dirhams d’amende.

article suivant

Corruption en Espagne : Rajoy assailli par l'opposition et ses alliés

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.