Rapport. Le CNDH accuse !

Par

Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a rendu son rapport préliminaire d’observation des élections législatives anticipées. Ce dernier fait état des incidents qui ont émaillé le déroulement de la campagne électorale et du scrutin du 25 novembre. Sur la base des remarques de ses 249 observateurs, les auteurs de ce document ont relevé 372 cas d’agressions verbales ou physiques impliquant des candidats ou certains de leurs sympathisants. Dans 91,3 % de ces cas, le rapport évoque des insultes et de la diffamation, en plus de propos racistes. Le CNDH a également recensé 317 cas de corruption, dont 45,42 % par des dons en nature. Ceci sans oublier 89 cas, où des moyens de l’Etat et des collectivités locales ont été utilisés dans le cadre de la campagne électorale.

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.