M20. C’est reparti

M20. C’est reparti

Par

Les marches du mouvement ont repris en quantité et en qualité, et les indignés marocains promettent de fêter en grande pompe leur premier anniversaire.

Les marches dominicales du Mouvement du 20 février, sans les islamistes d’Al Adl Wal Ihsane, reprennent du poil de la bête. Pour la seconde journée de mobilisation, ce dimanche 8 janvier, la mobilisation a été plus massive que la précédente. A Casablanca, dans le quartier de Sidi Moumen, au fur et à mesure que les 4000 manifestants sillonnaient les rues et les bidonvilles, les jeunes du quartier se joignaient à eux. Aux fenêtres des maisons, les femmes, faisaient le signe de la victoire tout en souhaitant la bienvenue au mouvement. A Tanger, la marche traditionnelle dans les quartiers défavorisés du sud de la ville a ressuscité l’intérêt des habitants. Côté slogans, la radicalisation a été plus visible dans les villes qui ont connu des violences la semaine écoulée, comme Taza, Safi, Nador ou encore Al Hoceïma, visant directement la personne du roi. Le mouvement se prépare, par ailleurs, à commémorer son premier anniversaire, le dimanche 19 février prochain. Les coordinations se concertent d’ores et déjà quant à la nature de leur action. Deux propositions se dessinent : la coordination de Rabat a invité le reste des villes à les rejoindre dans une marche nationale centralisée dans la capitale. D’autres composantes du mouvement, dont certains partis de la gauche radicale, proposent de fêter ce jour au niveau local via une grève générale coordonnée avec les syndicats à se joindre à l’initiative.

article suivant

Santé et climat : À l'ONU, le Maroc veut montrer l'exemple africain

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.